Nous vivons un moment particulier de l'histoire des hommes. Ce n'est pas la première fois ni la dernière, mais cette fois-ci nous sommes confrontés à une réalité nouvelle; notre terre est finie (c'est à dire que les ressources naturelles sont limitées) et ne peut pas supporter un projet infini.

Il s'agit donc de savoir quel projet humain sera possible. Il ne s'agit pas de se résigner, d'opposer les citoyens entre eux, de les culpabiliser pour préserver les intérêts d'une oligarchie de privilégiés, il s'agit de redonner espoir.

Consulter la suite ici