Le chômage est la principale préoccupation des Français, d'autant plus que la crise économique s'éternise depuis 2008. Ensuite on retrouve la santé, le pouvoir d'achat et les inégalités.
C'est par le travail que l'on peut répondre à toutes ces préoccupations et il est donc au cœur des priorités de notre municipalité.
C'est un des thèmes majeurs de notre programme car, comme tous les citoyens de ce pays, nous savons que le travail est indispensable:
-  indispensable parce qu'il permet à chacun d'avoir des revenus mais aussi parce qu'il est le lieu principal où se créent les liens sociaux. Dit autrement, le travail est le moyen principal qui permet de vivre en société. Votre municipalité est donc doublement persuadée de l'importance du travail dans la vie de chacun.

Pour cela nous avons mis en œuvre un programme de développement communal qui a pour objectif de créer des emplois, nous allons le passer en revue.

Les actions à effet direct:

  • La première action concerne les friches industrielles, nous avons prévu de mener la réhabilitation des tènements abandonnés. L'ancienne usine « Trivino » est en cours de réhabilitation et nous avons recherché et trouvé une entreprise qui est en train de s'installer. Ce projet n'a rien coûté à la commune puisque le site a été revendu au prix coutant à l'entreprise qui s'installe. Cette reprise permettra la création d'une quinzaine d'emplois à terme.

  • Nous cherchons également des solutions pour reprendre le site « SOVADEC », le nettoyer, le dépolluer et le restaurer. Le coût de cette opération sera plus élevé, par ailleurs le statut juridique du site ralentit considérablement le dossier. Nous avons des contacts d'entreprises prêtes à s'installer, notamment des entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables. Néanmoins notre dossier est bloqué par des négociations relevant du droit privé, très longues à mener.

  • La troisième action consiste à soutenir les entreprises qui investissent sur la commune. Ce fut le cas de ORRION Chimie en 2010 quand elle a repris PCF (liquidée en 2009) Un partenariat entre la commune, le conseil général et la région a permis la reprise de l'activité et ainsi la sauvegarde d'une vingtaine d'emplois.

  • La quatrième action s'adresse aux porteurs de projets qui souhaitent créer leur entreprise. A cet effet nous avons réservé une enveloppe de 30 000 € pour soutenir des projets de l'économie sociale et solidaire, sont ciblées en particulier les SCIC (société coopérative d'intérêts collectifs)

  • La cinquième action est le soutien à l'union locale des commerçants et artisans. Nous considérons primordial de soutenir le commerce de proximité, d'une part pour les services offerts à la population et d'autre part parce qu'il contribue à créer et maintenir des emplois.

Les orientations de moyen et de long terme:

  • Nous souhaitons développer les circuits courts de commercialisation, ce qui permettrait de créer des emplois locaux pérennes. Nous souhaiterions par exemple qu'une AMAP puisse voir le jour. Pour cela nous recherchons des porteurs de projets prêts à s'investir.

  • La qualité de vie dans la commune est un point fort de la commune, trop souvent oubliée. Notre municipalité fait un effort considérable pour offrir des services à la population (crèche, centre aéré, cantine scolaire, espace social ….) L'objectif est de permettre à chacun de mieux organiser sa vie et notamment pouvoir exercer sereinement un travail. Sans ces services la recherche d'un emploi serait compliquée.

  • Notre commune dispose d'un potentiel du cadre de vie exceptionnel qui doit être mis en valeur. A cet égard la réhabilitation du centre bourg, notamment de la place de l'église, sera un atout pour rendre attractive notre commune et donner envie de s'installer aux entrepreneurs.

  • Les zones d'activités sont assez anciennes et doivent être revitalisées. La voirie de la Zone d'activités (Zone Jean Jaurès) a été refaite pour rendre la zone attractive et donner envie à des entrepreneurs de s'installer (les travaux ont d'ailleurs commencé)

  • Concernant le long terme, nous avons engagé un vaste projet communal qui place la qualité du cadre de vie au cœur du développement. L'idée est de valoriser les atouts de notre commune, trop souvent perdus de vue par ses habitants, pour rendre attractif notre territoire. Les atouts qualitatifs de notre commune doivent donner envie à des entrepreneurs (ou des porteurs de projets) de s'installer sur notre commune, ce qui aboutira à créer des emplois. C'est pour cela que les projets de La Boissine (fossiles), la réhabilitation des hauts fourneaux et la mise en valeur du patrimoine naturel ont été engagés. Nous prévoyions également de restaurer le quai du Rhône. Ce volet long terme n'est pas exhaustif car d'autres projets viendront l'enrichir, par exemple le devenir du foyer logement Rivoly qui pourrait héberger une université populaire sur des thématiques comme le sport, les emplois cognitifs ...

La situation de l'emploi est préoccupante et ne s'arrange pas, nous le savons tous. Il ne peut pas en être autrement avec les politiques menées au niveau national mais il y a une manière de contribuer au changement, c'est de ne jamais se résigner et d'agir au niveau local.